Myrte

MYRTE. Myrtus communis. Myrtacées. Partie distillée: Feuilles et fleurs

Particulièrement expectorante, elle est très antiseptique tout en étant dénuée de toxicité ; même les petits enfants peuvent y recourir en cas de bronchite, sinusite, otite, toux, rhume et asthme. Excellente pour la peau, elle favorise aussi le sommeil et assainit l’air ambiant.

PROPRIETES : - anticatarrhale, expectorante

- anti-infectieuse

- hépatostimulante

- décongestionnante prostatique

- antispasmodique légère

- préparatrice du sommeil

- tonique cutanée

- hormon-like (thyroide, ovaire)

INDICATIONS PHYSIQUES : - Bronchites, sinusite, mucoviscidose, toux chronique du fumeur, infections respiratoires chroniques avec une

Importante congestion des muqueuses

  • Hémorroides, varices, stases veineuses
  • Crampes à l’estomac, coliques, règles douloureuses
  • Insomnie
  • Hypertension, angoisses
  • Infections des voies urinaires, prostatite, cystite
  • Hypothyroide : régulateur hormonal de la thyroide et des ovaires